L’éco-conception, qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que l’éco-conception ?

On désigne par éco-conception une nouvelle approche qui consiste à mettre en œuvre des méthodologies prenant en compte le respect de l’environnement dans la création et la conception des produits industriels ou d’usage courant.

Il s’agit d’ajouter à la démarche de conception d’objet ou de système les critères relatifs au respect de l’environnement. Ceux-ci interfèrent à tous les niveaux du projet : du cahier des charges, à la conception, aux choix de fabrication, à la distribution… mais aussi lors des choix et arbitrages du projet (matériaux, utilisation, élimination…).

Pourquoi s’intéresser à l’éco-conception ?

C’est une approche qui se développe, notamment depuis quelques années au Canada, États Unis et Europe du Nord, basée sur le fait que tout produit ou processus a un impact sur l’environnement. Le degré de qualité se mesure de ce point de vue par les écobilans ou analyse de cycle de vie (ACV).

L’analyse du cycle de vie prend en considération les aspects environnementaux liés à la conception du produit depuis l’extraction des matières premières ou l’utilisation de matières recyclées jusqu’au transport du produit, son utilisation et sa fin de vie (recyclage, réutilisation ou valorisation).

Elle s’intègre dans une démarche de Développement Durable.

Cycle de vie d'un produit

Quelle démarche pour l’éco-conception ?

L’éco-conception consiste à prendre en compte la protection de l’environnement dans la conception des produits.

L’éco conception se caractérise par une vision globale sur l’environnement. C’est une approche :
– multicritères (contrairement à un bilan carbone par exemple) : eau, air sols, bruit, matières premières, énergie, etc.

– multiétapes : elle prend en compte toutes les étapes du cycle de vie des produits : depuis l’extraction des matières premières jusqu’au traitement des produits en fin de vie.

L’éco-conception évalue un produit suivant différents indicateurs tels que :

  • la consommation d’énergie ;
  • les ressources ;
  • l’effet de serre ;
  • l’acidification ;
  • l’écotoxicité aquatique ;
  • la toxicité humaine…

Pour en savoir encore plus :