Passerelle L1 Santé vers Mesures Physiques

Questions Réponses

Florian
Florian
Joffrey
Zohra
Tewfik
Jéremy
logo_passerelle Depuis 2006 nous avons admis 22 étudiants issus de PACES, que ce soit en S1 ou via la passerelle. Voici les statistiques de l'orientation de ces étudiants.
depuis_2006
Pour toute autre information, contactez-nous au : 05 49 02 52 00

Voici les réponses aux questions récurrentes.

Offrir aux étudiants de Licence L1 santé une poursuite d’étude en S2 du département Mesures Physiques de l’IUT.
L’admissibilité en S2 Mesures Physiques se fera sur la base du dossier de l’étudiant comportant :

ses relevés de notes de classes de Première et Terminale,
ses relevés de notes du Baccalauréat,
ses relevés de notes du S1 santé,
un CV et une lettre de motivation.

Ce dossier devra parvenir au plus tard fin janvier au département Mesures Physiques.
Les candidats admissibles seront convoqués à un entretien individuel à l’issue duquel le jury décidera de leur admission définitive.
* validation de semestre 2

L’étudiant admis en S2 suivra tous les enseignements prévus dans le Programme Pédagogique National du semestre 2 de Mesures Physique. L'évaluation se fait en contrôle continu. Les règles d'obtention sont celles indiquées dans le règlement intérieur.

* validation de semestre 1

L’étudiant recevra lors de son admission un fascicule comportant un résumé des cours ainsi que des exercices types corrigés. Les enseignants responsables des matières concernées seront disponibles pour répondre aux questions. En fonction des matières (voir tableau ci dessous) sera pris en compte :

- La note de L1 santé (si elle est plus grande que 10)
- La note obtenue durant le S2 Mesures physiques (Si elle est plus grande que 10)
- La note obtenu après un examen supplémentaire.

Vous venez d'une UFR (faculté de médecine) de l'Université de Poitiers pour intégrer une autre UFR (IUT) de cette même université. C'est très simple !

- Il n'y a bien sûr rien à repayer !
- Le service scolarité s'occupe des formalités de transfert de dossier et met votre carte d'étudiant à jour
- Le service scolarité de l'IUT Mesures Physiques est sur le campus de Poitiers :
Mr MADEC au 05 49 45 34 26



Florian

Originaire de Poitiers, âgé de 19 ans, Florian Arnault vient de se réorienter vers l'IUT de Châtellerault en mesures physiques après avoir connu des difficultés en faculté de Sciences fondamentales appliquées. « Je sais que ça va être dur car je vais avoir beaucoup de choses à rattraper et sûrement des partiels en plus pour valider certaines matières. Mais je me sens mieux à l'IUT, on est 40 élèves pour onze professeurs. Dès qu'on a besoin d'eux, ils sont disponibles. En faculté, on est beaucoup moins proches. C'est un peu l'usine.
Florian_p

Lors de mes années de lycée je ne savais pas réellement quel métier je voulais exercer (c'est pour cela d'ailleurs que j'ai choisi la filière S car très générale). J'hésitais entre plusieurs métiers : kinésithérapeute, ingénieur ou une formation courte. Lors de mon année de terminale, j'ai longuement hésité dans le classement de mes vœux. Je savais que pour devenir kiné il fallait passer par médecine avec une sélection très difficile mais il n'y avait qu'une seule voie: la faculté.

Par contre, pour devenir ingénieur plusieurs voies possibles, les prépas intégrées ou non. Ne pouvant intégrer directement une prépa post bac et ne me voyant pas vraiment rentrer en prépa, mon projet en resta là...

Pour ce qui était des formations courtes, j'avais regardé différents IUT sur Poitiers, j'avais retenu le DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle).

Le jour arriva où je devais faire le classement des différentes formations après le bac. J'avais décidé d'essayer médecine et j'ai su après que j'avais aussi été accepté en DUT GEII à Poitiers.

J'ai choisi de tenter le concours de médecine même si je savais que cela allait être difficile. Après une première année à travailler tous les jours plusieurs heures durant, (chose que je n'avais jamais faite avant au cours de mes études!), j'ai acquis une méthode de travail mais pas la réussite au concours, où j'étais classé dans les 650. J'ai décidé de tenter ma chance une nouvelle fois, je ne voulais rien avoir à regretter. L'année s'est plutôt bien déroulée, je réussissais assez bien les devoirs avec le CREM, je me sentais donc capable d'être classé dans les 200. Malheureusement le concours ne s'est pas vraiment passé comme prévu et ce, dès les premières épreuves! J'ai donc su très rapidement que mon classement ne serait pas suffisant pour prétendre à un choix et effectivement je n'ai gagné qu'une centaine de places, ce qui est très peu.

Je devais donc réviser mon projet professionnel. Je ne souhaitais pas continuer par un cursus "faculté". Cela ne présentait pas assez de débouchés directs et concrets à mon goût. Je ne pouvais intégrer une école d'ingénieur, j'ai donc décidé d'éplucher les différents DUT.

Cela présentait l'avantage d'une formation courte professionnalisante si toutefois je ne souhaitais pas poursuivre à l'issue des 2 ans. Comment faire mon choix? Un DUT a attiré mon attention, celui de Mesures Physiques. Mon projet n'étant pas encore finalisé, une formation très générale (donc moins « enfermante »!) m'offrait la possibilité de travailler directement après dans un domaine à déterminer ou une ouverture sur la poursuite d'études, ce qui m'a été confirmé par mes recherches sur internet.

En arrivant à l'IUT, j'appréhendais de me retrouver avec des étudiants beaucoup plus jeunes et faisant preuve de moins de maturité et peut être aussi de tolérance, cela faisait appel à mes souvenirs de fin de terminale et à mes représentations, je risquais être "un vieux" parmi les jeunes... Dès le premier jour, j'ai appris que je n'étais pas seul à avoir eu une expérience autre entre la sortie de terminale et l'entrée en IUT (prépa, médecine, fac...).

Une ambiance familiale s'est rapidement installée et dès la fin de la 1ère semaine tout le monde se connaissait. Quelle différence avec la faculté de médecine où chaque jour j'avais l'impression de découvrir de nouvelles têtes!

Je me suis très bien réadapté aux journées de cours. J'ai retrouvé un système universitaire encadré que j'avais connu tout au long de ma scolarité pré bac, chose que je ne recherchais pas particulièrement, contrairement à beaucoup d'élèves! Cela m'importait peu, par contre j'ai trouvé intéressant le système cours et TD le matin suivis de TP l'après midi.

J'ai apprécié la disponibilité des enseignants, le fait d'être en petits groupes pour travailler et le caractère général de la formation.

En effet, j'ai pu découvrir de nouvelles matières, apprendre les bases pour chacune d’entre elles. Je trouve même que pour certaines, cette approche n'est pas assez poussée. J'imagine que cet approfondissement se fera à l'avenir en fonction de notre choix de spécialité. Mes années de médecine m'auront permis d'avoir des connaissances dans certaines matières telles que la chimie, l'optique, l'acoustique... pour ce qui est des autres matières, les éléments basiques avaient été vus au cours des années "lycée". 2 ans cela peut paraître loin sans bachotage...mais l'avantage de notre formation, c'est que l'on bénéficie de professeurs à l'écoute, attentifs à nos questionnements ou problèmes. La taille humaine des promotions est également un réel atout pour favoriser l'entraide entre les étudiants.

Dernier point non négligeable : le caractère général de cette formation. Un plus pour continuer ses études : le profil des étudiant formés dans cet IUT est recherché par les entreprises et/ou les écoles d'ingénieurs (avec des spécialisations diverses).

Je suis content d'avoir choisi cette formation et j'espère pouvoir intégrer l'année prochaine une école d'ingénieur ou sinon au moins poursuivre mes études par une licence professionnelle. Je ne sais pas encore dans quel domaine me diriger. J'envisage donc une école assez généraliste. Des écoles d'ingénieurs prestigieuses sont proposées après notre formation. Il s'agit des INSA, des UTC et des ITII qui sont partenaires avec les écoles des Mines ou Centrale... Pour ma part, au vu de mon classement (11ème sur 41 au 1er semestre, 7ème sur 41 au 2eme semestre et 6 ème sur 31 au 3ème semestre), je vise comme écoles Polytech et d'autres écoles des groupes ENS. Maintenant je me concentre sur le 4ème semestre et sur mon futur stage à l'Université de Moncton, opportunité qui m'est offerte de développer mes capacités en anglais. Je serai ainsi mieux armé pour continuer à me former...

Joffrey_p

Je n'ai pas réussi la médecine car j'ai une personnalité qui demande à être encouragée, motivée pour développer son potentiel. C'est quelque chose que l'on retrouve dans le corps enseignant à l'IUT notamment à Châtellerault mais qui est absent en Fac.

Je recherchais une formation scientifique mais sans trop savoir dans quel domaine. Mesures Physiques a l'avantage de proposer des enseignements très diversifiés. C'est idéal pour ceux qui sont encore à la recherche de leur voie.

Le système IUT permet un grand panel de type d'apprentissage : TD, TP et cours plutôt bien répartis. Bonus sport et langues intéressant. Une variété impressionnante de parcours post DUT !

A la suite de DUT (classé 1er ), j’ai fait une école d'ingénieur (INSA). J'obtiendrai un diplôme reconnu avec un salaire prometteur à l'embauche.

Les domaines disponibles après MP (l'INSA par exemple) sont variés et les formations dans l'ensemble intéressantes.
Zohra_p

Je n'ai pas réussi en médecine tout simplement parce que je n’ai pas travaillé. Sûrement parce que la quantité de travail à fournir est grande, rythme soutenu à tenir pendant une année, pas d'encadrement, autonomie.

Je me suis donc réorientée vers le DUT Mesures Physiques qui est super large (il aborde beaucoup de branches des sciences physiques), et donc ouvre à énormément de débouchés : on peut soit s'insérer dans la vie active directement après l'obtention du diplôme, faire une licence professionnelle, rejoindre le circuit LMD ou intégrer une école d'ingénieur => ce qui permet d'éviter la prépa (et son rythme) ainsi que les concours d'entrée.

Ce qui me plaît dans le système IUT c’est surtout la façon dont sont organisés les cours. En effet la grande différence avec la médecine, ce sont les TD et les TP ! En médecine il n'y avait que des cours magistraux, et donc aucune application des cours (difficile de comprendre ce que l'on nous enseigne). L’organisation des cours est ainsi très variée, non monotone et on applique directement les cours théoriques, les TD et TP étant faits en sorte d'être menés peu après le cours (dans le temps).

L'IUT constitue en quelque sorte une continuité du lycée => encadrement, à la différence de la fac où on dispose d’une grande liberté : si on n’est pas assez autonome pour s'imposer de travailler c'est l'échec. L'IUT c'est l'entraide, le travail en groupe, on explique à ceux qui sont en difficulté dans une matière, et eux nous expliquent lorsque l'on travaille la matière dans laquelle nous sommes en difficulté. La médecine, c'est un concours donc c'est chacun pour soi.

Le déroulement des examens est différent en IUT : c’est un contrôle continu, contrairement à la journée et demie de partiels en médecine où le semestre entier se joue sur ces quelques heures. Avec le système IUT, on a donc moins de chance d'échouer, en théorie.

A la suite de mon DUT, j'aimerais faire une école d'ingénieur dans le domaine de l'eau et de l'environnement. En médecine j’étais classée 888ème au premier semestre et 791ème au second. Pour l'instant, au premier semestre Mesures Physiques j’ai été classée 2ème de la promotion.

Quelques points à mettre en valeur pour le site de Châtellerault : petite promo (une quarantaine d’étudiants) ce qui nous donne d'excellentes conditions de travail (ça change de la promo de 1300), les professeurs sont à notre disposition si on a des questions hors des cours. Et en TD on est environ 20 et 12 en TP : le travail en petits groupes est favorisé et surtout possible à Châtellerault.
Tewfik_p

Je m'appelle Tewfik
et je suis actuellement en 2ème année de Mesures Physiques.
Je suis d’abord allé en fac de médecine avant d’intégrer l'IUT. J'avais fini 700 ème la première année de médecine, suite à des absences trop fréquentes au 2ème semestre et à un manque de motivation dans certaines matières étudiées.
Je me suis réorienté en faculté de sciences mais j'avais un réel problème de maturité; mes résultats étaient mauvais malgré de bonnes notes quand j'étais en terminale.

Je me suis donc orienté en DUT Mesures Physiques pour trois raisons :
---être mieux encadré par le corps enseignant (environ 20 étudiants en TD et 12 en TP)
---avoir la possibilité de travailler à la fin du cycle ou de poursuivre par des études plus longues (école d’ingénieur ou fac) grâce au coté pluridisciplinaire du cursus.
---pouvoir mettre en pratique un maximum des connaissances que j'ai acquises pendant les deux années dans les TP (près de la moitié des cours suivis) et dans le stage

Je suis content de ma réorientation car ce type d'études correspond à mon profil et j'y réussi plutôt bien (10ème de la promotion). C'est donc naturellement que j'encourage tous les étudiants en Médecine qui ont été mal classés à la fin du S1 santé et qui souhaitent se réorienter à s'informer sur cette filière qui pourrait peut être mieux leur correspondre.
jeremy_p

"Je m'appelle Jérémy
et j'ai obtenu mon DUT MP à l'IUT de Châtellerault en Juin 2010.

Comme certain(e)s après le Bac, ne sachant pas quoi faire, je suis parti en médecine à Nantes. Au bout de 6 mois, non pas que ces études ne me plaisaient pas, je me suis rendu compte que la médecine serait trop difficile à obtenir pour moi. J'ai donc fini mon année puis j'ai recherché une structure éducative plus...proche de moi, plus encadrée.
De plus, je ne savais toujours pas vraiment quoi faire, il me fallait alors un programme général.
L'IUT a réuni ces 2 conditions : proximité prof/élève et l'aspect général de la formation. Je ne m'étends pas sur le programme MP mais j'ai passé 2 riches années à Châtellerault.
Il faut tout de même savoir qu'on fait une croix sur la biologie, mais pas la chimie. Aujourd'hui, je suis à l'INSA de Toulouse en 4ème année spécialité Génie Biochimie, j'ai donc pu renouer avec la biologie malgré (ou grâce) au DUT MP."

Si vous désirez me contacter : royer@etud.insa-toulouse.fr