Les enseignements

Un programme national exigeant

Le programme du DUT STID est défini nationalement. Le Programme Pédagogique National (PPN) a été réécrit pour mieux s’adapter à l’évolution des pratiques professionnelles et être en cohérence avec la réforme du lycée.

Le volume horaire total des enseignements est de 1620 heures, réparties sur 4 semestres : S1 et S2 pour la première année et S3 et S4 (pour la deuxième année).

Chaque semestre est découpé en UE (Unités d’enseignement) elles-mêmes décomposées en modules.

Le PPN décrit chaque module d’une UE par les objectifs visés, les compétences à acquérir et enfin les grandes lignes de son contenu. L’horaire associé à un module se décompose en :

  • Cours Magistraux (tous les étudiants) ;
  • Travaux Dirigés (27 étudiants au plus) ;
  • Travaux Pratiques (14 étudiants au plus) ;

pdfTélécharger le nouveau PPN.

Bref aperçu du contenu des enseignements

Mathématiques

L’enseignement est effectué aux deux premiers semestres. Il prend en compte la diversité des séries de baccalauréat des étudiants, notamment au sein de l’UE d’accueil du semestre 1 où les bases en analyse sont confortées. Les éléments enseignés sont choisis pour leur utilité immédiate en statistique et probabilités (fonctions exponentielle et logarithme, calcul intégral…).

Au deuxième semestre, l’accent est mis sur l’algèbre matricielle, indispensable pour aborder l’analyse des données en deuxième année.

Statistique

En première année, l’enseignement expose l’essentiel des méthodes statistiques descriptives (statistique univariée et bivariée, séries chronologiques) et inférentielles (évaluer les paramètres d’une population connaissant ceux d’un échantillon).

Un module permet également d’aborder la réalisation d’une enquête, son traitement statistique à l’aide d’un logiciel adapté (Sphinx) et la communication des résultats.

En deuxième année, sont abordées l’analyse des données, les méthodes d’aide à la décision et de data mining pour rendre le diplômé autonome et capable de s’adapter aux méthodes spécifiques à son environnement professionnel. Les domaines d’application de la statistique les plus importants sont présentés.

L’accent est également mis sur l’utilisation de logiciels statistiques professionnels (SAS et R) afin de gérer les données et d’automatiser les analyses statistiques. La logique algorithmique est ici indispensable.

Probabilités et simulations

Le programme de probabilités prolonge celui du lycée. L’accent est mis sur la notion de variable aléatoire, de loi de probabilité et notamment la loi normale. Un des objectifs est d’énoncer le théorème de la limite centrale (TCL), à la base de la statistique inférentielle.

Des TP permettent d’illustrer les différentes notions en programmant par exemple en VBA ou JavaScript des simulations. C’est l’occasion de mettre à profit le cours de bases de la programmation.

Programmation et programmation web

L’objectif est d’apporter aux étudiants les éléments fondamentaux en algorithmique et en programmation. Les langages abordés sont le plus souvent VBA, Python et Java.

Dès le deuxième semestre, sont abordés les techniques de la programmation web (HTML, CSS, Javascript et PHP). En fin de première année, nos étudiants sont capable de concevoir de petites applications web de gestion et de visualisation de données.

Bases de données

La gestion des données est au coeur notre formation. L’accent est d’abord mis sur l’utilisation d’Excel que tous nos étudiants doivent maîtriser. L’objectif est ensuite d’apprendre à concevoir, alimenter et d’interroger des bases de données relationnelles, notamment à l’aide du langage SQL.

Informatique décisionnelle

Progressivement l’étudiant apprend à construire des solutions décisionnelles de plus en plus élaborées. Au premier semestre l’usage du tableur Excel permet d’appréhender des tableaux de bord simples. Au deuxième et troisième semestre l’étudiant exploite des bases de données relationnelles et programme des visualisations pertinentes. Au dernier semestre, sont abordées les solutions décisionnelles aux architectures complexes.

Économie

L’enseignement de l’économie vise à comprendre les enjeux économiques actuels et à décrypter l’information dans ce domaine, largement relayée par les médias.

Gestion

Le programme permet de comprendre le fonctionnement d’une organisation et de se familiariser avec les mécanismes de production de l’information chiffrée. In fine, l’étudiant par sa maitrise des techniques de gestion sera en mesure de concevoir des outils de pilotage pour optimiser la performance de l’entreprise.

Expression – communication

L’enseignement en expression et communication est décliné selon deux axes. Le premier est le renforcement de compétences fondamentales à l’écrit et à l’oral, en prenant en compte l’évolution des moyens technologiques et plus généralement celle de la société. Le second est celui d’un « savoir communiquer » professionnel dont une partie est adaptée à la spécialité avec notamment la présentation des résultats d’une étude statistique.

Anglais

L’enseignement de l’anglais porte sur les connaissances générales de la langue, l’anglais professionnel et l’anglais scientifique. Il met en œuvre la transdisciplinarité en se plaçant dans un contexte professionnel (articles scientifiques, recherche documentaire, notices de logiciels, jeux de rôle, exposés, coopération internationale,…)

Droit

L’enseignement vise à permettre au diplômé de comprendre le cadre juridique dans lequel il évoluera en tant que salarié d’une organisation (droit du travail) et en tant que manipulateur de données (droit des données).

Recherche

Menu principal

Haut de page