Cette licence professionnelle Sécurité des Biens et des Personnes, parcours Protection Civile et Sécurité des Populations se propose de former des cadres dans le domaine de l’analyse et de la gestion de situations de crises visant à la protection des populations, des biens et de l’environnement.

Des infos en quelques clics

Plaçant la sécurité et la gestion des risques au cœur d’une formation professionnalisante, cette licence vise à former des cadres dans la protection des biens et des populations.

Derrière cet objectif global, se cache une variété de missions allant de la prévention des risques à la gestion des crises. Cette notion de « risque » est prise au sens large : risque incendie, risque domestique, risque lié aux catastrophes naturelles (séismes, inondations…), risque biologique, risque attentat…

Pour pouvoir y répondre, lanotion de planification est essentielle : elle est abordée à différents niveaux : plan particulier d’intervention, plan d’opérations internes, plan communal de sauvegarde, dispositif ORSEC, plan Novi, plan blanc ne sont que quelques exemples de plans que les étudiants apprennent à élaborer.

Les étudiants acquièrent – au fil des enseignements, des visites, des projets et du stage qui composent cette année universitaire – une méthodologie et des outils adaptés pour gérer les situations de crise et le retour à la normale.

____Le déroulement de l’année :

  • premier semestre, de septembre à février : cours théoriques, projets tuteurés, oraux sur des thèmes adaptés…
  • deuxième semestre, de février à juin : stage de 16 semaines pour une immersion dans le monde professionnel

____La validation de la formation :

Les diverses matières enseignées sont regroupées en Unités d’Enseignement (U.E.). Chacune de ces U.E. apporte des connaissances sur l’ensemble des notions à acquérir pour valider la licence PCSP. Chaque matière fait l’objet d’une évaluation sous forme de contrôle continu (évaluation écrite et/ou orale).

____Aperçu de quelques disciplines abordées :

Chaque UE est composée d’objectifs très précis, visant à informer ou à renforcer certaines notions parfois déjà abordées lors d’études antérieures ; parmi celles-ci, cela peut être :

  • l’organisation de la sécurité civile
  • le droit au sein des collectivités territoriales et institutions européennes
  • le bioterrorisme et les risques naturels
  • les risques technologiques et domestiques
  • les plans de prévention et l’analyse des risques…

La formation est complétée par des enseignements fondamentaux tels que la communication, la gestion de crise, l’approche psychologique, l’anglais opérationnel.

____Travail sur l’insertion professionnelle :

Des activités complémentaires visent à favoriser l’insertion professionnelle des étudiants à l’issue de leur formation :

  • Travail sur le CV et la lettre de motivation, la note de synthèse
  • Préparation systématique aux entretiens de recrutement avec des professionnels,
  • Visites de terrain (Centre de formation des sapeurs pompiers de la Vienne, Centrale nucléaire de Civaux, Paris)

Les étudiants peuvent également suivre une option internationale qui leur permet de valoriser sur leur CV leur compétence en anglais (pour plus d’informations) 

Remarque : La plaquette de la formation disponible en fin de section « des infos en quelques clics » donne un aperçu plus détaillée.

____le projet tuteuré :

Cette activité particulière est importante pour cette formation : elle donne la possibilité aux étudiants de s’investir dans une mission terrain pour mettre en pratique leurs acquis. Elle s’articule autour des points suivants :

  • travail de groupe constitué de 3 à 4 étudiants s’effectuant durant le premier semestre
  • objectif visé : mettre en pratique les compétences acquises au cours de la formation , travailler au sein d’une équipe sous contrainte de temps et de moyens, démontrer des capacités d’initiative, d’autonomie et de responsabilité, répondre à une demande réelle en analysant une situation et en proposant une solution adaptée.
  • sujet d’étude : il peut provenir d’une demande de l’IUT, mais aussi d’une entreprise, d’une collectivité ou encore d’une association.

L’évaluation finale : composée d’un rapport écrit de leur réflexion (apportant une réponse concrète à la problématique posée) et d’une présentation orale devant un jury ( permettant d’évaluer la maîtrise du sujet traité).

Remarque : La plaquette présentant cet enseignement est disponible en fin de section « des infos en quelques clics » .

____Le stage de deuxième semestre :

le but est de mettre en œuvre les connaissances acquises au fil de l’année et de permettre une mise en situation dans le milieu professionnel. Durant  16 semaines, encadrée par un tuteur universitaire et professionnel, cette période d’insertion professionnelle permet aux étudiants de :

  • travailler avec des professionnels ;
  • mettre en place des éléments théoriques développés en cours ;
  • découvrir différents métiers de la sécurité civile ;
  • Développer autonomie et savoir-être

Ces stages peuvent notamment être réalisés dans des SDIS, dans des collectivités territoriales, dans de grandes entreprises ou encore en préfecture. Il peut également se dérouler à l’étranger, et permettre aux étudiants de comparer l’organisation de la sécurité civile en France et dans le pays d’accueil.

 

L’enseignement se fait en mixité, les étudiants alternants et non alternants suivent les mêmes enseignements. Les alternants étant en situation professionnelle dans leur structure d’accueil ils ne sont pas tenus de réaliser le projet tuteuré.

Les étudiants alternants bénéficient d’un calendrier pensé pour alterner les périodes en entreprise et à l’IUT en fonction de leur montée en compétences.

La plupart des alternances ont lieu dans des préfectures, des SDIS, des collectivités territoriales ou des grands groupes industriels.

____Principaux métiers en lien avec cette spécialité : 

  • sapeurs-pompiers, officier sapeur pompier (après concours)
  • responsable sécurité incendie dans des grands établissements recevant la population (hôpitaux, immeubles de grande hauteur, entreprises privées, aéroports par exemple)
  • technicien supérieur de prévention et de la gestion des risques majeurs au sein de collectivités territoriales
  • formateur dans ces domaines.

____Des orientations prises par les promotions précédentes :

Régulièrement, l’IUT de Poitiers publie des études statistiques afin de connaitre les orientations prises par les diplômés de la licence PCSP : Protection-civile-et-sécurité-des-populations-TAUX d’INSERTION

Organisée sur une année, la licence est ouverte à la formation initiale (dans la continuité du cursus universitaire) et à la formation continue (pour ceux qui souhaitent reprendre une formation universitaire après avoir intégré le milieu professionnel).

____Niveau d’entrée requis :  BAC + 2 :

  • DUT (DUT HSE conseillé),  BTS,  licence L2 ou équivalent.
  • Candidats salariés ou demandeurs d’emploi issus du secteur économique bénéficiant d’une demande de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Les étudiants qui intègrent la licence ont le plus souvent, à titre individuel, une implication dans le domaine élargi de la protection civile et de la sécurité. Ils sont sapeurs-pompiers volontaires, secouristes civiques ou en associations. Ils viennent pour acquérir un diplôme ainsi que des connaissances et des compétences nécessaires, pour présenter certains concours de recrutement.

» »  » » » » Pour candidater, cliquez ici

 

  • visite Civaux janvier 2022

  • remise du prix AURA-IUT 2021 à Guilhem Dupont, étudiant de licence PCSP. Meilleur rapport de stage de licence Pro du campus.

  • Color Pun 2021

  • promotion 2020-2021

  • visite Calyxis 2021

  • sortie Paris 2020

  • activité théâtre 2020

ZOOM sur ...

Témoignages d'étudiants ...


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !