La statistique et l'informatique au service de la décision

En 5 mois de cours et une présence forte en entreprise (16 semaines de stage pour les étudiants  et 35 semaines  pour les alternants), vous apprenez à :

  • Synthétiser l’information détenue dans les bases de données au moyen de techniques statistiques pour fournir des indicateurs parlants
  • Automatiser la création de tableaux de bord
  • Créer une solution décisionnelle de toute pièce : collecte et organisation des données, traitement statistique, restitution sous forme de tableaux de bord
  • Répondre à des problématiques liées au marketing (étude de marché, web marketing, scoring,…)
  • Appréhender les spécificités du traitement des Big Data

La LP Métiers du décisionnel et de la statistique est accessible en formation continue. UPPro accompagne le candidat pour le montage du dossier de financement.

Les cours

Des cours en constante évolution pour répondre aux besoins des entreprises

L’ensemble des cours (410 heures réparties en 4 groupes de matières appelés Unités d’Enseignement) est dispensé sur le premier semestre de l’année universitaire (septembre à mi-février). L’informatique décisionnelle (UE1) et la statistique (UE2) fournissent le socle des connaissances mises en œuvre dans le domaine du marketing (UE4).

La pédagogie privilégie une approche concrète : l’étudiant est constamment invité à pratiquer/appliquer les notions enseignées.

Compte tenu de l’hétérogénéité des profils accueillis (Informatique, Gestion, Statistique, Commerce), aucun prérequis n’est exigé en statistique et en informatique.

L’UE 1 transmet toutes les connaissances utiles à la création ou à l’évolution d’une solution décisionnelle : maîtriser les techniques utilisées par l’entreprise pour alimenter le système d’information, en extraire des données, les agréger et manipuler des outils de tableaux de bord et de reporting (comprendre la différence entre tableau de bord et reporting).
Tous les enseignements s’appuient sur deux disciplines fondamentales de l’informatique : les bases de données et la programmation.

Titre du module Objectifs
Préparation des données
  • Connaître l’architecture d’un système d’information décisionnel d’un grand compte et comprendre les structures des bases de données de type DataWareHouse et DataMart, appréhender une architecture Big Data
  • Sensibiliser à la qualité des données
  • Manipuler un ETL (Extract Transform et Load) Talend
Interrogation des données
  • Comprendre l’organisation d’une Base de Données Relationnelle (Modèle Conceptuel de Données) et savoir l’interroger (langage SQL)
  • Pratiquer les Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles (Oracle, ACCESS et MySQL)
  • Découvrir les principes du stockage massif des données et quelques outils spécifiques à l’exploitation des Big Data (Hadoop, Spark)
Tableau de bord et dataviz
  • Pratiquer des outils de reporting et notamment Business Objects
  • Pratiquer un des logiciels spécialisés dans l’élaboration de tableaux de bord : QlikView
  • Connaitre les critères de qualité d’un tableau de bord : sensibiliser au choix d’indicateurs et de représentations visuelles pertinents
Techniques de programmation
  • Automatiser des tâches en Visual Basic Application (langage intégré à la suite bureautique de Microsoft)
  • Découvrir le  langage de programmation d’Oracle : PL/SQL

 

Le volume d’informations détenues dans les bases de données est trop important pour appréhender une tendance ou comprendre un phénomène. Il est donc nécessaire d’en faire un résumé pour une aide à la décision pertinente. La réalisation de ce résumé repose sur des méthodes statistiques plus ou moins poussées dont la mise en œuvre est basée sur des logiciels spécifiques : SAS et R.

Titre du module Objectifs
Programmation statistique
  •  Pratiquer les logiciels SAS (logiciel propriétaire) et R (logiciel open-source) pour manipuler, visualiser et automatiser le traitement des données.
Statistiques descriptive et inférentielle
  • Définir quelques indicateurs pertinents pour étudier une variable d’une population (statistique descriptive univariée)
  • Définir quelques indicateurs pertinents permettant de mesurer la force du lien entre deux variables d’une population (statistique descriptive bivariée)
  • Étudier une population en extrapolant les propriétés mises en évidence sur un échantillon  (statistique inférentielle)
  • Profiter de ce contexte pour approfondir les connaissances sur Excel
Statistique multidimensionnelle et analyse de données
  • Recourir à des méthodes statistiques avancées pour traiter des tableaux de données multivariées
  • Utiliser les techniques de régression simple et multiple pour procéder à des prévisions
  • Étudier l’effet d’une ou deux variables qualitatives sur une variable quantitative

 

L’aide à la décision ne doit pas se réduire à des techniques statistiques et informatiques. L’étudiant doit savoir s’exprimer à l’écrit et à l’oral pour collecter des besoins, restituer les résultats d’une étude ou encore mener un accompagnement au changement. L’aisance en anglais est également fondamentale pour être autonome lors de la manipulation de logiciels ou pour échanger avec des fournisseurs anglophones. Avoir des connaissances en droit du travail, sur les aspects juridiques de la manipulation des données et sur l’implication des réformes réglementaires dans les métiers de la statistique sont indispensables pour évoluer dans le monde professionnel de nos étudiants.
Les enseignements de l’UE3 permettent de répondre à ces exigences.

Titre du module Objectifs
Anglais technique
  • Découvrir le vocabulaire propre à la statistique et à l’informatique décisionnelle
  • Progresser dans la prise de parole en anglais
  • Suivre éventuellement l’option internationale : 4 vendredis consacrés à la pratique de l’anglais. L’inscription à cette option est soumise à des conditions particulières.
Techniques d’expression
  • Développer la culture générale
  • Travailler les techniques de restitution de travaux techniques (utiles pour la rédaction des rapports de stage ou de projets tutorés).
Droit et informatique
  • Connaitre le cadre juridique qui régit la manipulation des données à caractère personnel (loi Informatique et libertés)
  • Déchiffrer des contrats de licence de logiciels (contexte open-source ou propriétaires)
  • Comprendre un contrat de travail.

 

Si tous  les domaines sont aujourd’hui concernés par l’aide à la décision, celui du marketing est historiquement le plus appétent en terme de tableaux de bord. Cette UE permet d’aborder les fondamentaux théoriques en marketing et de mobiliser les compétences en statistique et informatique pour l’aide à la décision dans le domaine du marketing et de la connaissance client.

Titre du module Objectifs
Marketing
  • Connaitre les grands principes du marketing et du webmarketing
  • Comprendre pourquoi la data devient au cœur de stratégies marketing
  • Découvrir le géo-marketing et l’efficacité d’une visualisation cartographique. Pratiquer les logiciels MapInfo et GvSIG
Étude de marché
  • Connaitre les grands principes des Études de Marché et leur démarche de réalisation
  • Savoir mettre en œuvre les différentes étapes d’une étude de marché quantitative
Connaissance client
  • Appréhender les problématiques liées au CRM (Customer Relationship Management)
  • Manipuler un ERP (Enterprise Resource Planning) et notamment ses fonctionnalités « décisionnelles »
  • Utiliser des techniques de scoring
  • Exploiter les données des réseaux sociaux (twitter), utilisation de Spark et Scala.
Étude de cas En 2018/2019, c’est la société Groupama Centre-Atlantique qui a confié l’étude de cas destinée aux alternants et aux étudiants (Projet FI/FA). A partir de données réelles sur les performances des commerciaux de Groupama (fournies sous la forme de fichiers plats), les équipes de projet ont dû créer des tableaux de bord, dont les maquettes étaient imposées. L’environnement de travail reposait sur :

  • le logiciel SAS pour agréger les données
  • le logiciel Excel (programmation VBA) pour mettre en forme les données agrégées

 

L’objectif de ces deux UEs est de mobiliser toutes les compétences délivrées dans les UEs 1 à 4 pour répondre à un cahier des charges réel. C’est également l’occasion de fournir les grands principes de la gestion de projet. L’organisation  des projets tutorés et des stages diffère selon le mode d’inscription à la licence.

LP en Formation Initiale (FI) 3 semaines de projets tutorés : Projet FI 1, Projet FI 2, Projet FI 3 16 semaines de stage
LP en Alternance (FA) Projets menés au sein de la structure d’accueil 35 semaines de stage

L’organisation d’un projet tutoré consiste à faire travailler des équipes de 2 ou 3 étudiants sur un sujet réel. Le lieu de réalisation est le centre de formation. Le donneur d’ordres expose ses attentes en début de semaines et procède à un ou deux points d’avancement au cours de la semaine. En fin de semaine, l’équipe présente à l’oral son travail et remet éventuellement un mini-rapport.

Les stages (formation Initiale) se déroulent majoritairement dans des organisations du secteur tertiaire. Pour l’année 2014/2015, les entreprises d’accueil ont été : Groupama, Business & Decision, Leclerc, CNED et le Crédit Agricole. Les missions confiées par ces organisations exigeaient une bonne maîtrise de la programmation VBA comme en témoigne le graphique ci-dessous.

Les cours sont vraiment axés sur la pratique. Plus des trois quarts des séances se déroulent en salle informatique. Par exemple, en statistique nous faisons beaucoup d’exercices sur machine avec des logiciels utilisés en entreprise : SAS, R, Excel. Il n’y a pas de maths au sens où on l’entend au lycée. En Informatique décisionnelle, nous avons des formations analogues à celles pratiquées en entreprise. Nous travaillons régulièrement sur des cas concrets issus de services Marketing.

Benjamin

Benjamin – Promotion 2017-2018 – DUT GEA 2017. Son stage à la MACIF a été prolongé par un CDD de 7 mois.

L'alternance

Être alternant c’est avant tout être salarié d’une organisation : entreprise, collectivité, administration, association. Le calendrier d’alternance précise les périodes durant lesquelles l’alternant doit être présent dans l’organisation, avec un temps journalier défini dans le contrat de travail (7 h en général). Sur cette période « entreprise », l’alternant a droit  aux congés payés légaux : cinq semaines de congés payés par an, (soit deux jours et demi ouvrables par mois de travail accompli). En centre de formation, l’alternant « continue » à être salarié de l’entreprise et à ce titre il doit respecter un certain nombre d’obligations (notamment en terme de présence). Enfin, pour satisfaire les conditions d’obtention de la licence, une semaine de projet tutoré est proposé à l’alternant juste avant son départ vers la longue période entreprise.

Le calendrier d’alternance

Le calendrier d’alternance privilégie l’acquisition des compétences en centre de formation pendant la première partie de l’année.

Ainsi, de septembre à mi-février, l’alternant  passe seulement 6 semaines en entreprise. À partir de mi-février,  il intègre l’entreprise pour 31 semaines. Grâce à l’organisation mise en place,  les cours en centre de formation accueillent à la fois les alternants et les étudiants en formation initiale. Jusqu’à la mi-février, lorsque l’alternant rejoint son entreprise, l’étudiant en formation initiale travaille sur un projet tuteuré ou bénéficie de vacances.

La journée en centre de formation du mois de mai est consacrée à un retour d’expérience. Les alternants exposent leurs missions ainsi que les compétences qu’ils mobilisent. Les responsables de la licence utilisent ce contenu pour perfectionner le programme de la formation.

L'insertion professionnelle

Une formation qui répond parfaitement aux besoins du monde professionnel

14 ans après sa création, la licence MDS continue de répondre aux attentes des entreprises. Le niveau d’insertion professionnelle est bon et la satisfaction des entreprises sur les compétences des jeunes recrutés est forte. Loin de se satisfaire de ce constat, l’équipe pédagogique continue d’adapter son programme aux évolutions technologiques et aux nouveau besoins. Ainsi, le Big Data (qui devrait créer, en France, des milliers d’emplois à l’horizon 2020) fait son entrée dans le programme de la licence  dès  2016.

Bien que les dénominations des postes  soient variées :

  • chargé d’études statistiques,
  • développeur statistique,
  • chargé d’études marketing,
  • gestionnaire de bases de données,
  • chargé d’études décisionnelles,
  • développeur décisionnel,

les missions ont toutes un dénominateur commun : exploiter les données pour faciliter  la prise de décision.

Les entreprises qui recrutent

À ce jour, les entreprises qui recrutent massivement nos diplômés sont des ESN (Entreprises de Services du Numérique). L’activité d’une ESN  se rapproche de celle d’une agence d’intérim : elle met à la disposition de ses clients (mutuelles, banques, compagnies d’assurances, industrie, etc), des collaborateurs capables de mener des prestations de toutes natures, allant de réalisations techniques à des conseils stratégiques. Les mutuelles niortaises font ainsi appel à de nombreux prestataires informatiques pour prendre en charge des  missions liées au développement de leur Système d’Information Décisionnel (SID).

En général, l’ESN qui recrute nos diplômés complète sa formation (lors du stage ou durant l’alternance) afin  qu’il soit opérationnel dans l’environnement de travail du client. Toutes les ESN proposent une évolution de carrière motivante, liée évidemment à l’implication du collaborateur  : intégrateur de données, assistant chef de projet, chef de projet junior, etc. Le diplômé doit, par ailleurs, avoir une certaine mobilité géographique car les interventions chez les clients ne sont pas toujours localisée sur le même territoire.

A  Niort on recense une dizaine d’ESN proposant des prestations dans le domaine du décisionnel : Business & Decision, Siderlog, Umanis, Micropole, GFI, Kereon Intelligence,…

Hormis les ESN, des organisations diverses par leur taille ou leur domaine d’activité, recrutent nos diplômés : Banque Postale, France loisirs, Mappa, MAIF, MACIF, Mutavie, IMA, Pôle emploi, K-Line etc.

Le territoire niortais avec la présence des mutuelles est propice à l’insertion de nos diplômés.

Quelques diplômés de la promotion 2017

Sur les 22 diplômés 2017, 12 étaient en CDI et 6 en CDD dès leur sortie de la formation. 3 étudiants ont décidé de poursuivre leurs études en master. Gageons que l’étudiant en recherche d’une opportunité l’a déjà trouvée au moment où vous lisez ces lignes.

Voici quelques postes occupés :

  • Églantine, chargée de mission statistique – SMACL Assurance
  • Teddy, développeur décisionnel – K-Line
  • Léo, consultant décisionnel – Next Décision
  • Xavier, analyste programmeur – GMF
  • Jérémy, consultant décisionnel – Siderlog
  • Clémence et Camille, intégratrices – B&D
  • Marion, Chargée de pilotage, risques et qualité – Caisse d’Épargne

Exemples d’offres d’emploi

Régulièrement le département STID reçoit des offres d’emplois qu’il s’empresse de diffuser auprès de ses plus récents diplômés et que vous pourrez trouver sur nos pages Facebook et Linkedin. L’âge de la licence (près de 20 ans) favorise également des opportunités  d’emplois puisque certains des  plus anciens diplômés sont désormais des recruteurs…

Après l’obtention de mon baccalauréat STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), j’ai obtenu mon BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations) option SLAM (solutions logicielles et applications métiers) au lycée de la Venise verte à Niort.

Ne souhaitant pas faire que du développement, je me suis orientée vers la Licence Professionnelle Métiers du Décisionnel et de la Statistique qui m’a permis d’élargir mes compétences et découvrir de nouveaux domaines d’application de l’informatique (BI, technologies Big Data, reporting…).

Les compétences déjà acquises en BTS m’ont permis de décrocher un contrat d’alternance à la MAIF où mon principal sujet d’étude était la détection de fraudes internes et externes. J’ai utilisé essentiellement deux logiciels : Alteryx pour récupérer, croiser et rendre plus compréhensible les données, et Spotfire (outil de visualisation et d’exploration des données) pour la restitution.

Mon diplôme en poche, j’ai été embauché en CDI chez Business&Decision. Je poursuis actuellement ma mission à la MAIF ! 

Clémence, promotion 2017

En téléchargement


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !